SHUN YOUNG (François-Olivier Doyon)

Né a Tucson, Arizona, d’une mère hondroise et d’un père algério-dakarois, il était sourd et muet à la naissance et ne régissait qu’aux basses fréquences, d’où sa passion pour la basse. Avec les premiers bénéfices de sa carrière, il s’est payé des cordes vocales et une oreille bionique. Les biceps et les épaules étaient en spécial et venaient gratuitement avec l’opération cette semaine-là.

Sa devise : « Je vais te la cochonner la bass ! »

Partager